Un élève vivant avec le SGT dans ma classe!

L’énoncé d’un diagnostic de SGT peut faire très peur. Il est important de comprendre que chaque individu vivant avec le Syndrome de la Tourette est unique. En ce sens, la manifestation des symptômes est propre à chacun et peut fluctuer et varier dans le temps.

Par définition, le SGT est un trouble neurologique qui se diagnostique suite à la présence de plus d’un tic moteur (simple ou complexe) et d’au moins un tic sonore sur une période de temps continu d’au moins 1 an. Les tics ne sont pas constants, donc ils peuvent fluctuer en temps et en intensité selon plusieurs facteurs. Le SGT affecte environ 1 à 2 % de la population, dont 3 à 4 fois plus les garçons que les filles. Toutefois, le SGT n’arrive pratiquement jamais seul. Il est souvent accompagné de plusieurs autres troubles ou difficultés tels que le TDA/H, l’anxiété, des épisodes explosifs, troubles obsessifs et compulsifs, difficultés de modulation sensorielle, difficultés d’apprentissages et plusieurs autres. À cet effet, le SGT est souvent représenté par un soleil. Le cœur du soleil illustre les tics (moteurs et sonores), tandis que les rayons représentent les plus fréquents troubles associés du SGT. Plusieurs difficultés n’y sont pas nommées mais comme tout individu est unique, il est important d’avoir le portrait le plus complet de l’élève qui soit, afin de pouvoir l’encadrer, l’outiller et le sécuriser au maximum.

Quand un élève SGT se sent accepté, accueilli et apprécié avec ses difficultés et ses défis, plusieurs manifestations indésirables ont tendance à diminuer considérablement. Par exemple, plus vous demanderez à la personne de cesser son tic, plus il sera persistant; cela occasionnera beaucoup d’anxiété et pourrait même entrainer plusieurs autres problématiques.

Il n’existe malheureusement pas de formule magique qui fonctionne à tous coups. Il faut plutôt s’ajuster, cas par cas, en fonction des difficultés dominantes de l’élève, en faisant équipe avec les parents et les divers intervenants, incluant les intervenants extérieurs au milieu scolaire. Plus l’équipe est forte et unie, plus les différents membres de l’équipe sont bien informés sur le SGT, plus les chances de réussites et d’inclusions positives sont grandes. À cet effet, le plan d’intervention est bien souvent l’occasion de réunir les connaissances et observations de chacun afin d’offrir un plan d’action personnalisé qui aura davantage de chance de mener à la réussite des objectifs pour l’élève.

Documentations et formations disponibles!

Vous trouverez différents ouvrages (livres, textes, guides, documents PowerPoint, dvd, etc.) (insérer le lien). Il est aussi possible de communiquer avec nous pour en apprendre davantage (via une demande de soutien téléphonique) et même de recevoir une formation personnalisée en milieu scolaire, sur demande en s’adressant à la direction générale de l’association. De plus, chaque année, l’AQST offre une formation à l’intention des parents et intervenants sur le SGT et ses différents aspects. Consultez la section Activités pour connaitre quand aura lieu la prochaine conférence annuelle. (Insérer lien)

Quelques ouvrages (disponibles sous « tel » onglet) s’adressent plus particulièrement aux enseignants et intervenants. On y trouve aussi de la documentation fort pertinente à présenter aux élèves (livre, dvd, PowerPoint), telle que : « Laisse-moi t’expliquer le Syndrome de la Tourette », paru aux Éditions Midi Trente. Cet ouvrage paru il y a quelques années est toujours très apprécié des enfants et suffisamment complet et concis pour être également apprécié des divers intervenants scolaires.

Stratégies positives!

Outre les tics, plusieurs autres aspects compliquent considérablement le quotidien des élèves et, par conséquent, celui de tous ceux qui gravitent autour de ceux-ci. L’élève qui est aux prises avec le SGT et les différents défis qui lui sont propres, éprouve énormément de souffrance, de sentiments d’injustice et de rejet, d’autant plus si son milieu lui est hostile. D’ailleurs pour une grande proportion d’enfants, ce ne sont pas tant les tics que les autres difficultés qui engendrent le plus de souffrance ou de détresse. Plusieurs ont des tics à peine perceptibles alors que d’autres ont des tics très remarqués, certains moins acceptables socialement que d’autres, certains physiquement plus souffrants que d’autres. Les tics connaissent toutefois une augmentation considérable entre l’âge de 8 à 12 ans, généralement. La plupart connaîtront une diminution des tics vers l’adolescence ou l’âge adulte. À tout âge, les tics peuvent refaire surface et sont plus marqués en période ou en situation de stress. De plus, il existe de nombreuses manifestations comportementales au SGT dont plusieurs sont trop souvent perçues à tort comme étant des « troubles de comportements ». Traiter ceux-ci comme tels peut avoir de lourdes répercussions sur l’enfant et entraîner une recrudescence de problèmes par la suite, à l’école comme à la maison.  Un enfant qui devient soudain impoli (impulsivité), qui a des comportements inappropriés (désinhibition), qui se désorganise ou qui s’oppose, il est préférable de travailler à gagner sa confiance, l’aider à trouver et nommer l’élément déclencheur de ces manifestations, tout en reconnaissant que ces manifestations sont des symptômes de son inconfort et de sa désorganisation. Puis il sera toujours plus bénéfique de trouver des stratégies positives pour amener l’enfant à résorber petit à petit les manifestions explosives ou inappropriées, plutôt que d’imposer des conséquences négatives, qui ne renforceront et ne feront que décupler les comportements inappropriés.

Pour faciliter la compréhension de ce qu’est le SGT et comprendre ses différentes manifestations, l’AQST met à votre disposition plusieurs ressources!
Alim Dubic
29 ans | Montréal, QC

Les visages du Syndrôme de la Tourette

Plusieurs fois je me suis dit une chance que l'AQST existe... Ce Facebook où je peux me défouler, trouver du réconfort, sans jugement, juste écrire ou lire les autres!

Suzanne Tremblay

58 ans | Québec, QC

Après avoir obtenu un baccalauréat en psychologie, il a entamé de nouvelles études en criminologie. «Je suis vraiment heureux dans ce domaine», nous dit-il

Jonathan Gagnon

26 ans | Joliette QC

« Il y a un besoin criant de parler du syndrome de Gilles de la Tourette (SGT) de façon précise et juste. Les gens ont encore beaucoup de préjugés par rapport à cette maladie »

Diane Lemieux

42 ans | Gaspésie

Ressources utiles

Pour comprendre et être compris!

Document d’information sur les troubles du comportement.

Le SGT : Bien plus que des tics!

PNDS France!

Du côté de la France, la Haute autorité de santé a publié son Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS) Syndrome Gilles de la Tourette

CENOP

Deux approches pour la thérapie de gestion des tics!